Verrières-De-Joux

Eglise Saint-Sébastien

« Une jolie sonnerie dans un village presque franco-suisse »

Le village

Village de la Communauté de Communes du Larmont, d’une superficie de 1015 Ha situé entre 915 et 1210 mètres d’altitude, le village de les Verrières de Joux, village frontière de 437 habitants existe depuis le 13ème siècle. Séparé de Pontarlier par la montagne du Larmont, village qui domine la CCL (en altitude seulement), le ruisseau « La Morte » y coule en direction de La Cluse et Mijoux, ruisseau déjà nommé « Aqua Mortua » sur les cartes de César. Nous partageons la vallée avec notre voisin helvétique et homonyme des Verrières (Suisse), l’activité des deux villages étant depuis longtemps rythmée par les échanges transfrontaliers. Les Varisiens, habitants des Verrières de Joux, se distinguent par le nom des Verrisans, nos voisins des Verrières Suisse

Les atouts

Les Amoureux des grands espaces, de nature, de sports et de tranquillité, pourront ce ressourcer, seul, en famille ou entre amis, été comme hiver, ce charmant petit village possède de nombreux atouts qui vous feront aimer la région (piscines a proximité avec navette en bus, cinéma, randonnées, VTT, ski nordique, visite, gastronomie) et sauront vous rendre un séjour très agréable !

L’église

Cette charmante petite église fut érigée en 1 756, sa taille restera inchangée, mais elle subira tout de même quelques remaniements, dont le dernier en date de 2010 (environ)! Cette dernière restauration a permis de reprendre l’édifice de A à Z, ça va de l’enduit extérieur, à la peinture intérieure. Bien que le mobilier de l’église peut se compter sur les doigts de la main, il n’en reste pas moins inintéressant, le plus remarquable, est sa chaire, qui est classée. L’autel quant à lui a entièrement été repeint avec des couleurs vives, personnellement, j’adore! Chapeau à ce petit village pour la restauration de ce bien, malgré le peu d’habitants que compte la commune, « Quand on veut, on peut », là, ça prend tout son sens. 

Le clocher

Le clocher de l’église est tout aussi remarquable, de jolis décors géométriques subliment ce dôme déjà très coloré, en passant du vert, au jaune, sans oublier l’orange, et bien d’autres couleurs, le charme de ce clocher est reconnu! Sa pointe culmine à 25 ou 30 mètres, ce qui correspond à la moyenne comtoise.

Les cloches

Pour commencer, une petite porte nous est a prendre, des escaliers en pierre nous mènent à un premier palier, puis encore un autre, mais cette fois-ci, en bois. Pour finir, une petite échelle de quelques cm sera notre point d’arrivée. A ma grande surprise, il n’y a pas deux cloches comme je le pensais, mais bien 3! La plus petite pèse environ 200 kg, à mon arrivée, celle-ci nous a fait un caprice, puisque sa chaîne avait déraillé une semaine avant, j’ai dû donc, user de mes forces, pour la remettre en place, elle fut fondue en même temps que la grande, en 1 901, elles sortent des ateliers Paccard, de Savoie. Pourquoi je ne parle pas de la moyenne entre? Parce que c’est certainement la plus intéressante des trois! 1 745 est difficilement lisible, et c’est sa date de fonte, elle est donc l’une des rares cloches pré-révolutionnaires, ça pourrait s’arrêter là, sauf que dès les premiers coups (et n’ayant pas vu sa date), le son quelle produit est similaire aux cloches d’époques bien plus lointaines, genre 1 500 voir 1 400, sa forme également est assez « étrange ». Ce petit côté glauque donne un charme à la sonnerie. En tout cas, je suis amplement satisfait de cette magnifique visite!

  

Présentation des cloches

Cloche 1

Nom: « Rosalie-Albertine-Anna », Diamètre 112,6 cm, Poids 820 kg, Fondue par Paccard, à Annecy-Le-Vieux, en 1 901, Chante le Fa3

 

  

  

Cloche 2

Nom: Nc, Diamètre 93,7, Poids 555 kg, Fondue par Meuron (P.I.), lieu NC, en 1 745, Chante le La3

 

  

  

Cloche 3

Nom: « Marie-Louis-Flora », Diamètre 75,0 cm, Poids 242 kg, Fondue par Paccard, à Annecy-Le-Vieux, en 1 901, Chante le Do4.

 

  

  

La vidéo

Remerciements

Je remercie comme il se doit, M. Jodon, Maire de ce paisible petit village, pour m’avoir accordé de son temps libre pour la monté au clocher, et ses dires concernant la rénovation de son église. Je le remercie pour l’accès aux cloches, et pour la sonnerie spéciale.

Source de certains textes: http://www.verrieresdejoux.fr/

Avec l’autorisation de la commune des Verrières-De-Joux

Publicités