Commercy

Eglise SaintPantaléon

« Quatre dames sur un accord surprenant »

Blason de CommercyChef-lieu d’arrondissement, Commercy est une petite ville de 6500 habitants au bord de la Meuse proche du Luxembourg, de la Belgique et de l’Allemagne. La ville est implantée dans une vallée où la Meuse coule et où de larges méandres serpentent dans les prairies. Elle reçoit deux petits cours d’eau, en partie canalisés : le Rupt de Breuil et le ruisseau des Roises qui traversent la ville du sud au nord.
Les origines de la ville sont attestées dès l’époque néolithique. Des vestiges gallo-romains, localisés de façon incertaine, prouvent une implantation, certainement rurale, à cette époque. Enfin, la découverte dès le 19ème siècle, de sarcophages de pierre autour de l’église indique une nécropole du Haut Moyen-Age. C’est sans doute à cette époque que s’est transformé le toponyme de Commercy, qui signifie « cum marchia », « réunion de frontières », ou « lieu de rencontre de plusieurs états ».
L’église Saint-pantaléon de Commercy est situé juste à coté du trés élégant chateau de Stanislas, une église assez imposante, qui n’a rien a envier à ce fameux château. Son clocher, caractérisé par une forme de dôme, se rapproche fortement du style comtois, bien qu’il est en Lorraine.
L’église de Commercy est le fruit de deux campagnes de construction éloignée.
Le porche principal et la nef datent de la seconde moitié de XVIe siècle (La date de « 1 560 » apparaît sur le fronton de la façade principale, au-dessus de la statue de Sainte-Anne; la date de « 1 575 », aujourd’hui disparue, apparaissait à l’intérieur de l’édifice), le premier étant de style renaissance; la seconde encore de style gothique.
Le Transept et le chœur, construit de 1 870 à 1 874, sont de style néo-gothique et s’harmonisent esthétiquement avec la nef. Le plan de l’édifice est celui traditionnel de la croix latine, symbole de Christ crucifié, le chœur représente la tête, le transept les bras, et la nef, le corps et les jambes. La nef monumentale,possède des bas-cotés de même hauteur que la nef centrale, ce qui l’apparente aux édifices de Barrois. Les voûtes d’ogive reposent sur de fines colonnes, ce qui confère à l’ensemble un élégant volume éclairé par des baies à remplage en éventail qui ne sont plus de style gothique, mais renaissance. L’actuelle sacristie occupe l’ancien presbytère construit en 1 738.
L’église abrite 4 belles cloches:
Cloche 1: Nom NC, Diamètre 153,9 cm, Poids 2 320 kg, Fondue par Claude et Simon Allyot, en 1 752, Chante le Si2
 
Cloche 2: « Louise », Diamètre 133,5 cm, Poids 1 505 kg, Fondue par Farnier-Bulteaux en 1 892, à Mont-Devant-Sassey, Chante le Do#3
Cloche 3: « Marie », Diamètre 123,85 cm, Poids 1 125 kg, Fondue par Farnier-Bulteaux en 1 892, à Mont-Devant-Sassey, Chante le Ré#3
Cloche 4: « Aline », Diamètre 117,2 cm, Poids 1 015 kg, Fondue par Farnier-Bulteaux en 1 892, à Mont-Devant-Sassey, Chante le Mi3
 
Quelques photos complémentaire:
  

  

La vidéo sur le plénum:

Je présente mes plus vifs remerciements à M. L’abbé Gérard, qui m’a accueilli de façon parfaite, je le remercie également pour l’accès à son clocher, et pour cette sonnerie dite « Spéciale ». Encore Merci!
Sans oublier la ville de Commercy, qui m’a autorisée à filmer les cloches également, de plus, avec une sonnerie spéciale.
Soutenu par la ville de Commercy: http://www.commercy.fr/
Et sa paroisse.
 Afficher l'image d'origine
Publicités