Rougegoutte

Eglise Saint-Georges

« Une très jolie sonnerie en Territoire Belfortain »

Afficher l'image d'origineRougegoutte a comme villages voisins : Grosmagny et de Giromagny. ll s’est développé au pied du versant sud du massif des Vosges, le long d’une ancienne voie romaine qui reliait Langres à L’Alsace en contournant la montagne.Dans ce village, qui se veut accueillant, on s’applique depuis 1970 à FLEURIR. Ainsi en 1974, le panneau « Village fleuri 3 fleurs » a-t-il été décerné à ROUGEGOUTTE. Depuis 1984, cette commune détient la distinction suprême : « Village fleuri 4 fleurs », grâce à de nombreux bénévoles qui, au sein d’une vie associative très marquée, œuvrent pour le mieux être de la Collectivité et de ses habitants. En 1996, ROUGEGOUTTE obtient le Grand Prix National du Fleurissement et fait partie, à ce titre, de la centaine de sites remarquables français par la qualité de leur environnement végétal. En 1997, le Jury National de fleurissement de la France a confirmé le Grand Prix National pour cette commune et a proposé ce village pour représenter, en 1998, la France, dans la catégorie  » Villages  » à l’Entente Florale, concours européen des villes et villages fleuris.L’histoire de ROUGEGOUTTE est liée à l’Eglise dont on trouve la première mention en 1196 : le 9 Juin 1196, le Pape Célestin III, confirmant les biens et les privilèges du chapitre St Maimboeuf de Montbéliard, signale, parmi les dépendances de ce chapitre, l’Eglise de la « ROUGE-GOUTTE » ; cette église est en effet située sur un promontoire au pied duquel coule, sur un fond de grès rose, une goutte (ruisseau) qui rougit lorsqu’il pleut. Elle fut construite sous le Premier Comte de Montbéliard qui régna de 1024 à 1070, en même temps que le Château du Rosemont, sur cette voie du pied des Vosges qui allait de Bourgogne en Alsace ; elle porte le vocable de St Georges comme presque toutes les chapelles des châteaux.Cette ravissante église, abrite 4 belles cloches, 100% Robécourt: 

Cloche 1: « Georgette-Justine », Diamètre 147,3 cm, Poids 1 955 kg, Fondue par Farnier (Frères), à Robécourt, en 1 882, Chante le Do3

 

Cloche 2: « Marie », Diamètre 130,0 cm, Poids 1 443 kg, Fondue par Perrin-Martin (H.), à Robécourt, en  1 869, Chante le Ré3

 

Cloche 3: « Georges », Diamètre 115,0 cm, Poids 975 kg, Fondue par Perrin-Martin (H.) à Robécourt, en 1 870, Chante le Mi3

 

Cloche 4: « Abel-Julienne », Diamètre 93,8 cm, Poids 457 kg, Fondue par Farnier (Frères), à Robécourt, en 1 882, Chante le Sol#3.

 

Autres photos:

  

  

  

  

La vidéo sur la sonnerie des 4 cloches:

Je tiens à remercie toute la municipalité de Rougegoutte, pour l’autorisation de monter au clocher, et sonner les cloches spécialement pour ma venue.

Je remercie en particulier M. Miclo, Maire de la commune, qui m’a accueilli chaleureusement dans son église, je le remercie pour la sonnerie spéciale, et pour finir, je le remercie pour les informations sur les cloches.

Soutenu par le village de Rougegoutte: http://rougegoutte.fr/

Publicités