Hirsingue

Eglise Saint-Jean-Baptiste

« 8 cloches en région Alsacienne, une pure merveille!!! » 

La commune de HIRSINGUE, est située à 7 km au sud d’ALTKIRCH (sous-préfecture), à l’intersection de l’Ill et du Feldbach et compte 2 269 habitants. Le ban communal s’étend sur 1 288 ha. La commune de Hirsingue est une agglomération qui connaît une évolution croissante et témoigne d’une constante progression de ses activités commercialesL’église Saint-Jean-Baptiste de Hirsingue a été construite de 1 772 à 1 774. Le premier projet date de 1 768. Il est l’oeuvre de Pierre-François Paris, de  Besançon, architecte officiel du prince-évêque de Bâle. Ce dernier s’appelait alors Simon-Nicolas de Montjoie, c’étais un membre de l’illustre famille comtale qui résidait à Hirsingue. Élu au siège épiscopal de Bâle en octobre 1 762, Simon-Nicolas décéda le 5 Avril 1 775, au château de Porrentuy. C’est lui qui fit bâtir la nouvelle église.L’église est orientée, c’est-à-dire que l’axe du bâtiment est placé dans la direction sud-ouest: L’entrée principale se faisant à l’occident, la direction du monde des morts dans la culture celte, et le chœur étant placé à l’orient. Le prêtre en disant la messe regardait donc jadis vers la direction du soleil levant, qui est aussi celle de Jérusalem, la ville où Jésus enseigna avant de souffrir sa Passion rédemptrice.Le clocher à une hauteur de 54 mètres, Sa mission est de rendre la croix qui coiffe sa flèche visible de tous les endroits de la paroisse et de permettre à la voix des cloches de porter au loin leur message. Les cloches qui appellent aujourd’hui aux offices et à la prière de l’angélus et annoncent les décès, signalaient jadis tout les événements important: incendie, dangers divers et invitaient la population à se rassembler pour des réunions d’intérêt général, car l’église était le seul endroit couvert où l’ensemble de la population d’une paroisse pouvait se réunir. Les documents préparatoires à la convocation des états généraux de 1 789, ont été communiqués à la population du haut de la chaire par les curés..Cette église abrite l’une des plus grosses sonneries villageoises en activité de France!

Cloche 1: « Marie », Diamètre 157,5 cm, Poids 2 200 kg, Fondue par Robert (Jules) à Urville, En 1 863, Chante le Sib2

 

Cloche 2: « Sacré-Cœur », Diamètre 142,0 cm, Poids 1 600 kg, Fondue par Causard, à Colmar, en 1 930, Chante le Do3

 

Cloche 3: « Jean-Baptiste », Diamètre 128,0 cm, Poids 1 100 kg, Fondue par Robert (Jules) à Urville, en 1 863, Chante le Ré3

 

Cloche 4: « Marie-Jeanne », Diamètre 113,0 cm, Poids 817 kg, Fondue par Goussel (Frères), à Metz, en 1859 (Arrivée à l’église en 1 932), Chante le Mib3

 

Cloche 5: « Foi », Diamètre 110,9 cm, Poids 904 kg, Fondue par Schilling (F.W.), en 1 971, Chante le Fa3

 

Cloche 6: « Paix », Diamètre 103,3 cm, Poids 766 kg, Fondue par Schilling (F.W.), en 1 971, Chante le Sol3

 

Cloche 7: « Espérance », Diamètre 92,2 cm, Poids 557 kg, Fondue par Schilling (F.W.), en 1 971, Chante le Sib3

 

Cloche 8: « Charité », Diamètre 80,1 cm, Poids 390 kg, Fondue par Schilling (F.W.), en 1 971, Chante le Ré4

 

Autres photos:

  

  

  

  

 

La vidéo sur la sonnerie des 8 cloches:

Je tiens à adresser mes plus vifs remerciements à M. Enderlin, président du conseil de fabrique, à M. Schalk, sacristain de cette charmante église, pour leur si bel accueil, et leur gentillesse, je les remercies également pour l’accès au niveau des cloches.

Remerciement également à  M. L’abbé Fréchin, qui m’a autorisé à filmer les cloches de son église lors d’une sonnerie spéciale, et exceptionnel, toutes les cloches ne sonnent que très rarement en plenum.

Enfin, je tien à remercier particulièrement à mon ami Pascal, alias « Campalsa », qui m’a fait la surprise que de m’organiser cette sortie matinale!

(Sources des textes: Site web d’Hirsingue, Livre « L’église Saint-Jean-Baptiste d’Hirsingue »)

Publicités