Saint-Julien-Lès-Russey, Eglise Saint-Julien

« Perrin-Martin en pays Maîchois, une vrais pépite musicale »

Blason_ville_fr_Saint-Julien-lès-Russey_25.svg

Saint-Julien-Lès-Russey est une ancienne seigneurie datant du Moyen-Âge dépendant de la baronnie de Belvoir. On trouve encore d’ailleurs les vestiges d’un ancien château surplombant la rive droite du Dessoubre.

 

DSCN2900

En effet les barons de Belvoir avaient construit un petit château, dont une porte à voûte était tournée vers Bonnétage, flanquée de deux petites tours et d’un pont-levis, mais en 1474, la forteresse tombe aux mains des Suisses qui la détruisirent, elle était toujours en ruines en 1584…Le village compte quelques agriculteurs et deux artisans.

DSCN2872

Commune très pittoresque, avec deux fontaines, une église XVIème, une chapelle, un ancien restaurant tout habillé de vigne vierge, des fermes typiques, mais surtout un paysage magnifique avec de superbes points de vue sur la vallée du Dessoubre, des grottes et des sentiers de randonnées à découvrir où l’on peut parfois rencontrer des chamois.

DSCN2873

l’église Saint-Julien abrite une véritable pépite, puisque sa sonnerie est composée de 4 cloches:

DSCN2896DSCN2893

Cloche 1: « Aimable », Diamètre 107,0cm, Poids 820 kg, Fondue par Perrin-Martin, à Robécourt, en 1 871, Chante le Fa3

DSCN2875DSCN2878

Cloche 2: « Zenobie », Diamètre 94,8 cm, poids 500 kg, Fondue par Perrin-Martin, à Robécourt, en 1 871, Chante le Sol3

DSCN2885DSCN2881

Cloche 3: « Louise », Diamètre 84,9 cm, Poids 350 kg, Fondue par Perrin-Martin, à Robécourt, en 1 871, Chante le La3

DSCN2889DSCN2879

Cloche 4: « Justine-Mélanie-Adelaide-Emilie », Diamètre 72,2, poids 225 kg, Fondue par Perrin-Martin, à Robécourt, en 1 871, Chante le Si3

DSCN2885DSCN2880

Le reportage vidéo:

Bande sonore de l’angélus:

Je remercie chaleureusement M. Le Maire pour l’accord  (Film et sonnerie spéciale).

Je remercie également la personne qui s’occupe des lieux pour l’accès au clocher et son chaleureux accueil.

Merci également à Allan (Partenaire) qui m’a fait sonner les cloches.

J’ai eu le soutien du village de Saint-Julien-Lès-Russey.