Plaimbois-Vennes Eglise Saint-Sébastien

« Les cloches du centenaire de la Fonderie Bournez »

La première mise en valeur des terres de l’actuelle commune de Plaimbois-Vennes fut peut-être dirigée dès les environs du xiie siècle par les moines bénédictins du prieuré de Morteau. En effet, Vennes avait la gardienneté du prieuré et par extension celle d’Eysson qui fut le centre paroissial jusqu’en 1592. Mais la grande vague d’habergements eut lieu au xiiie siècle, sous l’impulsion des seigneurs de Vennes, et dans le temps même où se faisait la mise en valeur des Hautes Terres. Les « halbergeons » réduisirent « à plain » les pentes boisées du Mont Aurèbe, et le village reçut un nom français : il fut le « Plaimbois derrière Vennes ».

plaimbois_v5 (1)

Plaimbois-Vennes fut d’abord dotée d’une chapelle, qui devint église à la fin du xvie siècle. L’église actuelle, sous le vocable de saint Sébastien, date de 1778. Elle fut coiffée d’un dôme en 1838. À côté d’elle se trouve le monuments aux morts qui rappelle le souvenir des victimes des différentes guerres. La dernière fut le colonelCamille Loichot (1888-1945), mort pour la France en déportation.

L’église possède deux cloches de la même époque:

DSCN2136

Cloche 1: « Louise », Diamètre 132,1 cm, Poids 1 510 kg, Fondue par Bournez en 1 880, à Morteau, Chante le Do#3

DSCN2135DSCN2140

Cloche 2: « Virginie », Diamètre 104,5 cm, Poids 605 kg, Fondue par Bournez en 1 880, à Morteau, Chante le Fa3

DSCN2134DSCN2139

Quelques photos des deux cloches:

DSCN2143DSCN2141

Mon reportage vidéo sur le Plenum:

Bande sonore, l’angélus sur la petite cloche:

Je remercie la commune de Plaimbois-Vennes pour cette autorisation de filmer ses cloches , je remercie également M. Le maire pour cette sonnerie Spécial!

Je remercie Mr Tattu pour la sonnerie et sa présence ainsi que pour sa gentillesse en vers moi.

J’ai eu le soutien de la commune de Plaimbois-Vennes.

Publicités