Ornans, Eglise Saint-Laurent

« Les Cloches de la Petite Venise Comtoise »

Blason_Ornans_25.svgOrnans est un centre culturel et touristique situé au cœur du Premier plateau du massif du Jura, dans la vallée de la Loue. La ville offre aux touristes une large gamme d’activités en plein air grâce à la présence de la rivière et des falaises environnantes, permettant la pratique des sports en eaux vives, de la pêche, de la randonnée, de l’escalade et du cyclisme. Ville natale du peintre Gustave Courbet à qui elle a inspiré de nombreux tableaux dont le célèbre Un enterrement à Ornans, un musée consacré à l’homme et à ses œuvres accueille des dizaines de milliers de visiteurs chaque année. La ville bénéficie également d’un patrimoine riche avec douze monuments historiques inscrits ou classés, de nombreux hôtels particuliers et ses maisons dont les façades baignées par la rivière lui valent le surnom de Petite Venise comtoise.

Ornans,_église_Saint_Laurent

La construction de l’église Saint-Laurent actuelle a commencé en 1546 et s’est achevée en 1553. Au même emplacement, au XIIe siècle, on sait qu’il y avait une église romane que les vicissitudes des XIIIe, XIVe et XVe siècles ont plusieurs fois ruinée. Au XVIe enfin, pour clore cette série de malheurs, le chapitre de Besançon fit construire l’église gothique que nous connaissons. Elle fut consacrée en 1572 et bénéficia de la générosité de la famille De Granvelle pour son embellissement. Les principes de la Contre-Réforme furent appliqués, notamment par la mise en place d’un superbe retable dans le chœur, création d’un artiste ornanais, Jean Gautier. À cette époque, le Jura fait partie de l’empire des Habsbourg. Le lutrin et lacouronne impériale du retable viennent le rappeler. L’église Saint-Laurent a été classée monument historique en 1931.
Son aspect extérieur reflète les problèmes de sa construction : l’immense toit de lauze sert à cacher les arcs-boutants qui ne sont là que pour palier les erreurs du maître maçon. Qui se vit remercié pour l’occasion. Notons enfin le superbe clocher aux deux parties bien distinctes : l’une romane avec des ouvertures en plein cintre, l’autre du XVIIe siècle. Le tout chapeauté par un élégant dôme surmonté d’un lanternon et d’une flèche.

L’église comporte 5 cloches, les voici ci-dessous:

DCIM100GOPRO

Cloche 1: « Victoire », Poids 2 365kg, Diamètre 158.8 cm, fondue par Paccard en 1919, Chante le Si2

DSCN1043DSCN2108

DSCN1044

Cloche 2: « Jeanne », Diamètre 105.7 cm, Poids 715 kg  Fondue par Humbert à Morteau en 1805, Chante le Fa#3

DSCN2109DSCN1046

Cloche 3: « La Cloche De L’angélus », diamètre 80.3cm, Poids 320 kg, Fondue par Paccard en 1920, Chante le Si3

DSCN1045

Cloche 4: Cette cloche n’est pas encore remontée au clocher en compagnie de ses 3 sœurs, sa première volée est prévue en Août 2016.

« Marie-Laurence », Diamètre 59,3cm, Poids 119 kg, Fondue en 17?? Chante le Mi4

DSCN2106

Cloche 5: La cloche du clocheton, je n’ai pas beaucoup d’information, Fondue en 1737

DSCN2124DSC_0914

Mes reportages: Le Plenum

La bénédiction de la cloche Marie-Laurence

Mes plus grands remerciements à Mr Laporte pour sa gentillesse ainsi que l’autorisation de filmer ses cloches pendant la sonnerie de la messe de 10h30

J’ai eu le soutien de la commune d’Ornans: http://www.ornans.fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s