Mouthe, Eglise de L’Assomption

« Deux cloches dans le village le plus froid de France »

MoutheChef-lieu de canton, aux portes du Parc Naturel du Jura et entouré de magnifiques forêts, le village compte aujourd’hui une population de 999 Meuthiards (recensement 2010) dont une partie significative travaille en Suisse voisine.

 

En 1077, Simon de Crépy, Comte de Valois, quittant l’abbaye de Saint-Claude dans laquelle il s’était retiré depuis peu, vint s’établir avec quelques compagnons près de la source du Doubs. Ils construisirent quelques cabanes, formant un ermitage qui deviendra, au XII ème siècle, un prieuré dépendant de St Claude. La « Motte » désignait la surélévation de terrain sur laquelle l’ensemble des habitations s’installa ; notre village prit ensuite successivement les noms de Muthua, Mutua, Mote puis Mouthe en 1485.

DSCN3515.JPG

De la première église « quasi tout en bois », l’église primitive fut reconstruite à plusieurs reprises en 1400, 1479, 1639 et 1659.L’église médiévale est rasée en 1732 et une nouvelle est construite à partir de l’année suivante sur les plans de l’architecte bisontinJean-Pierre Galezot; L’église ne sera achevée qu’en 1742 à la suite de nombreux problèmes rencontrés par l’entrepreneur.Le clocher de l’église a subi deux incendies en 1789 et 1833L’église de l’Assomption de Mouthe est inscrite au titre des monuments historiques depuis le 16 avril 2009

L’église de Mouthe abrite 2 cloches, bien différentes malgré le même fondeur, et la même coulée

DSCN3506

Cloche 1: « Joséphine-Françoise », Diamètre 152,6 cm, Poids 2 100 kg, Fondue par Humbert à Morteau, en 1 833, Chante le Si2

BourdonDSCN3513

Cloche 2: « Jeanne-Louise », Diamètre 107,5 cm, Poids 700 kg, Fondue par Humbert à Morteau, en 1 833, Chante le Fa3

DSCN3511DSCN3509

La vidéo sur ces deux cloches:

Je remercie chaleureusement la commune de Mouthe, pour l’accord de filmer les cloches hors d’éventements particulier.

Je remercie également la personne chargée des lieux, pour l’accompagnement, et sa disponibilité.

Mention à mes camarades, qui m’ont fortement aidé lors de cette virée, je pense à  Antoine (Les Cloches Savoyardes), Mike (Quasimodo Sonneur de Cloches), Dominique (Valdom68), Allan (Le Sonneur Comtois) et Guilhem (Un talentueux organiste Suisse).

Avec le soutien de la ville de Mouthe: http://www.mouthe.fr/

Publicités