Mont-De-Laval

Eglise Saint-Grat

« Un superbe duo virevoltant! »

Le village

Mont-De-Laval est une très jolie petite commune du Doubs peuplée de 180 âmes. Ce petit village, isolé de tous, sait tirer parti de cette situation, nombreux sont les sentiers de randonnée pour découvrir les merveilles naturelles du village. Non loin, se trouve un site naturel des plus connus dans le Doubs, c’est le cirque de consolation, lieu réputé pour ses promenades en plein cœur de gorges profondes creusées par le Dessoubre.

L’histoire du village 

La première mention du village de Mont-De-Laval a eu lieu en 1 331, ce village avait alors pour nom, « Sur-Le-Mont-De-Laval », puis en 1 684, il se nomme « Devant-Le-Mont-De-Laval », pour enfin, prendre le nom actuel que tout le monde connaît. En son centre, se trouve « L’arbre de la liberté » , il est à ce jour, l’un des chênes les plus vieux et les plus hauts du département. Il fut planté en 1 790, un premier arbre a était planté en 1 789, mais les enfants du village s’amusèrent à écorcer ce malheureux petit arbre. Aujourd’hui, cet arbre trône fièrement, nul ne peut le couper, puisqu’il est désormais protégé. Le riche passé agricole y est encore présent, et de nombreuses fermes comtoises sont encore en activité.

L’église

L’église de Mont-De-Laval est relativement récente, pour preuve, elle fut érigée en 1 863, mais avant ça, d’autres églises furent bâties. En décembre 1 713, la première église du village fut bénite, mais cent ans plus tard (1 815), un terrible incendie frappe le village, 14 maisons sont perdues, l’église, réduite à l’état de poussière… Mais les habitants ne perdent pas le nord, et se remirent au travail pour reconstruire le village, c’est en 1 816 qu’une nouvelle église est bénite, mais une tempête endommagea la toiture en 1 840, elle sera réparée par la suite. C’est en 1 860 que le projet d’une nouvelle église sera étudié, les 175 m² de l’ancienne église ne suffisaient plus.. C’est en 1 863 donc, que l’église que l’on connaît est en place, Elle est l’œuvre d’un architecte Autrichien, d’où le clocher tyrolien,  style très rare dans le Doubs.. Aujourd’hui la partie de la nef est en sale état.. Un projet de rénovation est en marche pour 2 018.. L’église est fermée par arrêté préfectoral.

Le clocher

Le clocher et sa tour, fut réhabilité, son clocher caractéristique fait de cette église une petite pépite, le tout s’élève à plus de 30 mètres!

Les cloches

L’accès aux cloches est simple, une porte bien dissimulée juste à coté de la porte d’entrée de la nef, nous laissera accéder à un joli, mais étroit escalier en colimaçon, dans la tour, nous pouvons admirer une magnifique horloge mécanique Prêtre, de 1 905, encore en marche et restaurée! C’est assez rare!  Continuons de monter les escaliers, nous arrivons à un autre escalier en bois. Les cloches se trouvent au-dessus. Elles sont au nombre de deux. La petite, qui est aussi la plus intéressante à mon sens, semble provenir de l’ancienne église, puisqu’elle date de 1 818, c’est la plus petite des deux, elle est accompagnée d’une cloche assez récente, d’une fonderie alsacienne, c’est la première cloche Causard que je vois sur le Doubs. Elle est le résultat d’une refonte, la cloche étant fêlée, le maire de l’époque décide alors de la refondre, l’arrivée à l’église a eu lieu en 1 957. Le boitier ne permet pas une mise en branle petit>Grande.

  

Présentation

Cloche 1

Nom: « Marie-Victoire-Anastase », Diamètre 113,6 cm, Poids 850 kg, Fondue par Causard, à Colmar, En 1 957, Chante le Mi3

 

  

  

Cloche 2

Nom: « Jeanne-Agnès-Pacifique », Diamètre 96,1 cm, Poids 515 kg, Fondue par Bournez (F-J), à Morteau, En 1 818, Chante le Sol3

 

  

  

La vidéo

Je tien à remercier la mairie de Mont-De-Laval, pour cet accord EXCEPTIONNEL que de pouvoir monter au clocher, puisqu’en temps normal , l’église est fermée au public.

Je remercie aussi  M. Vermot-Desroches, qui est la personne en charge du lieu, ce passionné de cette commune m’a accueilli chaleureusement, je le remercie pour ça, et sa disponibilité.

Soutenu par le village de Mont-De-Laval.

Publicités