Le Bizot

Eglise Saint-Georges

« Une très beau trio de Humbert, dans un édifice chargé d’histoire »

Le village 

Afficher l'image d'origineLa toute petite commune du Bizot se trouve dans le nouveau canton de  Morteau, ce très charmant village est peuplé par près de 300 habitants. Le village est composé de trois petits hameaux, le village même, la Bousotte, et le Sous le bois. Cette commune est le cadre rêvé pour tout ceux qui cherchent le calme et la sérénité, non loin de tout commerces. Le gros village du Russey se trouve à moins de 10 kms, Morteau lui se trouve à une petite vingtaine de kms.

Découvrir Le Bizot

Le village est parcouru par de nombreux bois, qui, si vous avez l’œil, vous montrera les quelques merveilles cachées, outre ces promenades diverses et variées, le hameaux du village recèle bien d’autres atouts, il fut le lieu de tournage d’un célèbre film nommé « Monsieur Batignole », sorti en 2 002, le café du village a été l’un des lieux de scènes, il est fort reconnaissable! Le centre pittoresque du Bizot se constitue de vieilles maisons, dont la plupart, ont été faites avec les pierres du château de Réaumont, le village étais sous la seigneurie de cette famille. La maison de justice faut construite juste à coté de l’église, pour justement, rendre justice sous cette seigneurie.

L’église

L‘église du Bizot est une véritable merveille patrimoniale! Elle date du XIVe siècle, ce qui en fait l’une des églises les plus anciennes du département, ce qui se trouve dans la nef est tout aussi intéressant, bien que bon nombre de mobiliers aient été disparu, l’intérieure est riche, et de nombreuses pierres tombales sont visibles, la plus vieille lisible, date du XIV siècle. Une autre peinture datée de 1 599 est encore visible et en l’état, bien d’autres choses sont visibles, mais ce serait trop long à vous expliquer, venez-y faire une petite visite sur demande. La nef est remarquable de par ses piliers également, le tout lui rend un style bien roman.. A noter, un bel orgue de Joseph Callinet, daté de l’an 1 835, cet orgue est composé de 18 jeux, formés par 996 tuyaux. La charpente de l’église est tout aussi intéressent, pas moins de 100 M3 de bois seront nécessaires, selon les sources, pour supporter les quelques 450T de Laves. C’est remarquable à voir de l’intérieur.

Le clocher

Le clocher de l’église est bien plus moderne que le reste de l’édifice. Avant ce clocher en flèche très pointu, se dressait un ancien clocher, triangulaire à quatre pans, de faible hauteur, ce fut les ancêtres de nos clochers comtois traditionnels. Au premier coup d’œil, pas grand-chose laisserait croire qu’il se cache quelque chose dans sa flèche actuelle, et bien si, un tronc de sapin de 8,50 m forme la pointe effilée, celui-ci est recouvert de Zinc. Le clocher culmine à plus de 25/30 mètres.  

Les cloches

Pour les cloches, c’est très simple d’y monter, passons par le porche, nous devons emprunter les escaliers qui mènent à l’orgue, une porte nous et à prendre pour arriver dans la tour, derrière cette porte, se trouve une belle Horloge Prêtre de Rosureux, datée de 1 877, elle est encore en état, mais une petite restauration serait pourquoi pas, envisageable. Juste à coté de cette horloge, autre vestige, les anciens cadrants, encore bien conservés. Montons les escaliers de quelques mètres, nous nous arrêtons au niveau de la Charpente (précédemment cité) pour l’admirer. Seuls 5 mètres nous sépare des cloches. Elles se comptent au nombre de trois. Les trois sont du même fondeur c’est-à-dire Humbert. Les décors sont particulièrement bien réussis, et finement soigné., je vous fais la rapide description juste en dessous. 

  

Présentation 

Cloche 1

Nom: « Maria-Anna », Diamètre 128,9 kg, Poids 1 275 kg, Fondue par Humbert (François), à Morteau, en 1 807, Chante le Ré3

 

  

  

Cloche 2

Nom: « Joanna-Baptista », Diamètre 103,9 cm, Poids 635 kg, Fondue par Humbert (François), à Morteau, en 1 807, Chante le Fa#3

 

  

  

Cloche 3

Pas de nom n’est visible; Diamètre 87,8 cm, Poids 377 kg, Fondue par Humbert (François), à Morteau, en 1 809, Chante le La3

 

  

  

La vidéo

Remerciements

Je tiens à remercie la mairie de la commune du Bizot, pour l’accord de monter au clocher, et de sonner les cloches pour en faire ce petit film.

Je remercie très chaleureusement M. Chopard, pour sa visite complète de l’église, qu’il connaît parfaitement, je le remercie pour sa gentillesse, et l’accord de son temps libre pour la visite.

Je tiens à préciser que des visites sur demande de l’église (Pas clocher) peuvent être organisées, il suffit d’appeler la mairie du Bizot!

Soutenu par le village du Bizot (+ Le Narbief et La Bosse, l’église appartient aux trois villages)