Chapelle-Des-Bois

Eglise Saint-Jean-Baptiste

« Une jolie sonnerie au pays du parc polaire »

Le Village

Le village est situé à la pointe sud du département du Doubs, dans un secteur
montagneux (entre 1006m et 1375m) éloigné des autres centres d’activité. Chapelle-des-Bois, dit-on, est « Au bout du bout du Doubs ». C’est aussi, en surface, la 3e commune du département. Sur près de 40 km². Autant dire que même en restant dans les limites de la commune il y a de quoi découvrir…

Son Histoire

Le territoire de la commune est habité depuisplusieurs millénaires. Les tumulus de la Combe des Cives ou de la Combe David témoignent d’une présence, même ponctuelle, depuis plus de 3000 ans ! Il reste encore beaucoup à découvrir pour écrire cette histoire ancienne. L’histoire « récente » commence, elle, au XIVe siècle, avec l’installation de colons venus de la seigneurie de Chatelblanc. En 1632 est décidée la construction d’une église. Le village s’organise autour du nouveau sanctuaire et prend le nom
de Chapelle-des-Bois (la chapelle au milieu des bois !) Village d’agriculteurs et de forestiers, Chapelledes-Bois, en raison de la proximité de la frontière suisse était aussi un village de contrebandiers qui ont longtemps joué au chat et à la souris avec les douaniers répartis en 4 casernes sur le territoire communal. Cette frontière fut aussi le théâtre d’actes d’héroïsme pendant la dernière guerre. Après la guerre, le village semble vivre au ralenti. Le renouveau viendra des jeunes qui, après les Jeux olympique de Grenoble (1968), miseront sur le ski de fond et le tourisme en créant l’Accueil Montagnard. Un pari aujourd’hui largement gagné.

Son Eglise 

C‘est en 1 632 qu’une église est érigée en centre de ce qui sera, le village de Chapelle-Des-Bois, typiquement Comtoise, cette dernière montre tout le caractère qu’elle possède, L’église ne s’élève « qu’à » 25 mètres, en tout cas, cette église m’a attirée depuis des mois, avant que je daigne entreprendre ma venue!

Son Clocher

Le clocher aussi est de style comtois, bien que sombre, ce dernier est visible de loin.

Les Cloches

Pour aller au niveau des cloches, rien de plus simple, il nous faut passer par la porte qui mène au tableau de commande des cloches, de là, l’escalier en bois nous invite à monter plus haut, c’est là que ça se complique un peu pour les « Echellophobe », car une échelle sera à franchir pour atteindre le dernier palier avant l’accès aux cloches, quelques marches de bois plus tard, et nous sommes sous les deux cloches de l’église. À mon grand étonnement, d’anciens systèmes Suisses équipent encore les cloches, pour la cloche 2, son moteur fut changé récemment, en revanche, son battant est encore de style helvétique, tout comme celui de la grosse, Bref. La Cloche 2, qui est la plus intéressante, fut coulée en 1 693, par un certain Michel Joli(???) (Voir photo) , mais la signature est fortement dégradée, de ce fait, je n’est pas plus d’info sur cet éventuel nom.. La grosse, de la fonderie Bournez pèse presque 1 000 kg, et ne porte étrangement pas de nom.

  

Présentation Des Cloches

Cloche 1

Nom N.C., Diamètre 118,2 cm, Poids 985 kg, Fondue par P.A. et G.C. Bournez, à Morteau, en 1 838, Chante le Mi3

 

  

  

Cloche 2

Nom: « Claudine », Diamètre 103,8 cm, Poids 650 kg, Fondue par Michel Joli(???), en 1 693, Chante le Fa#3

 

  

La Vidéo

Les Remerciements 

Je remercie très sincèrement la Mairie de Chapelle-Des-Bois, pour cet accord que de filmer les cloches pour la messe de Pâques, je la remercie pour l’accès aux cloches.

Je remercie également la personne chargée des sonneries, ainsi que l’équipe paroissial pour leur accueil et leur autorisation de sonner les cloches juste après la messe.

Certains textes proviennent du site de la commune.

Soutenu par le village de Chapelle-Des-Bois 

Publicités