Chantrans

Eglise de L’Assomption

« Une sonnerie de 3 cloches, alliant puissance et élégance »

En 1235, Chantrans est le siège d’une grande paroisse dont l’église sera reconstruite au XVIème et son clocher «à l’impériale» restauré en 1986. Sous l’avant porche repose dans le tombeau familial Stanislas Courbet (1798-1882) père du peintre.

DSCN3964

Une tour carrée du XIIIème existe dans le village et l’on peut voir un ensemble de fontaines-lavoir absolument étonnant avec une descente entièrement pavée. La commune a construit un commerce multiservices et réalisé la restructuration de la mairie. L’activité agricole est valorisée par une fromagerie réputée. Nombreux artisans.

DSCN3965

En 1235, Chantrans est le chef-lieu d’une grande paroisse. L’eglise est reconstruite au début du XVIème siècle et son clocher, à l’impériale, a été remis à neuf en 1986. Sous le porche repose Stanislas Courbet, le père du peintre Gustave Courbet, dans le tombeau familial. Un ensemble de fontaines et de lavoirs, restauré en 1992, apporte beaucoup de charme au village.

DSCN3993

L’église de Chantrans héberge 4 cloches:

DSCN3962

Cloche 1: « Marguerite-Marie-Céline-Juliette », Diamètre 154,0 cm, Poids 2 205 kg, Fondue par F.Farnier à Robécourt, en 1 911, Chante le Si2

DSCN3970DSCN3971

Chantrans Cloche Bapteme

L’arrivée du Bourdon

Cloche 2: « Louise-Marie-Aimée », Diamètre 132,2 cm, Poids 1 285 kg, Fondue par Humbert à Morteau, en 1 861 Chante le Reb3

DSCN3973Sans titre

Cloche 3: Diamètre 48,4 cm, Poids 70 kg, inscriptions: FAITE PAR FOIS NBIG
BEAU A PONTARLIER EN DECEMBRE 1845, Chante le Sol4 Sonneur: « Cloches Comtoises »

DSCN3976DSCN3983

 

Cloche 4: Diamètre 45,1 cm, Poids 49 kg, inscriptions: FCOIS J.N BTE
BEAU FONDEUR A PONTARLIER 1844, Chante le Lab6 (Cloche avec un palier en trop mauvais état pour être sonnée)

DSCN3986DSCN3987

La vidéo sur la sonnerie des 4 cloches (3 à la volée)

Je remercie Mr Morel, pour son aimable accueil, et l’ouverture du clocher, je le remercie également pour les petites anecdotes racontées concernant l’église.

Je remercie M. le Maire de Chantrans, qui m’a si gentiment accordé le droit de monter, et de sonner les cloches de l’église.