Bonnevaux

Eglise Saint-Jean-Baptiste

« Une sonnerie, une forte histoire retranscrite »

…Le Village…

Résultat de recherche d'images pour "blason Doubs"Bonnevaux est une charmante petite commune du Haut-Doubs située entre Frasne et le lac de Saint-Point. Le village saura vous divertir avec son musée pastoral, situé sur la route de Frasne. Le village possède également une auberge au cœur de ce dernier. Le village est peuplé par près de 350 âmes, les habitants se nomment les Bonnevaliens.

…Sa Nature…

Le village bien qu’isolé, vous proposera de nombreux sentiers pédestres à travers les diverses forêts que comptent les alentours. Toujours dans les alentours du village, quelques points de vue sont accessibles. Pour continuer, le lac Saint-Point, connu pour être l’un des plus grands lacs naturels entièrement en France, pourra vous proposer diverses activités nautiques. Enfin, l’hiver, la célèbre station de Métabief, à 20 min en voiture, vous offrira la centaine de km de piste à skier.

…Son Eglise…

L‘église de Bonnevaux, sous le vocable de Saint-Jean-Baptiste, est une église typiquement Franc-comtoise, son clocher nous le rappel parfaitement, celui-ci s’élève à 25 mètres environ, l’horloge elle, est incrustée dans le dôme comtois. L’intérieur est marqué par de larges poteaux, le chœur est marqué par un maître-autel surmonté d’une tapisserie rouge vif.

…L’Accès Aux Cloches…

L‘accès aux cloches se fait par une petite porte sur le côté de l’entrée de la tour, de là nous entrons dans une salle pour emprunter un escalier en bois, celui-ci nous mène directement sur une porte nous offrant une belle vue sur la nef, d’autres escaliers en bois nous acheminent jusque sous les deux cloches de l’église. Il est toujours très intéressant de noter la présence d’une magnifique horloge mécanique toujours en marche.

…Présentation Des Cloches…

Comme dit plus haut, seule deux cloches composent le carillon de l’église, mais, l’histoire de ces cloches est particulièrement touchante.. Commençons par la plus petite, c’est une oeuvre de Morteau, provenant de la fonderie Humbert, sur cette dernière, nous pouvons y lire grossièrement que cette cloche est le résultat de la refonte de deux anciennes cloches cassées, l’une de l’an 1 510.. et l’autre de 1 685.. Ces cloches ont été refondues en l’an 1 871 pour n’en faire qu’une, ce qui signifie qu’il y avait deux cloches historiques après la révolution! Le seul duo historique de Franche-Comté répertorié sur le site est celui de Landresse.. La grande , qui elle aussi a sa petite histoire, est une cloche Humbert également, cette dernière à été fondue en l’an de grâce 1 854, et est un don du pasteur de l’époque et de la majorité des paroissiens, puisque a eux seuls, ils ont donné 4800 francs, la commune a participé au financement à hauteur de 2 500 francs. C’est pour ces genres d’histoires que j’aime faire découvrir ce patrimoine, tant d’histoires tant méconnues aux yeux de la population locale…

  

…Les Cloches…

…Cloche 1…

Nom: « Paule-Angélique », Diamètre 149,0 cm, Poids 2 040 kg, Fondue par F.Humbert, en 1 854, à Morteau Chante le Do3

 

  

…Cloche 2…

Nom: « Louise-Lucie », Diamètre 120,3, Poids 950 kg, Fondue par F.Humbert, en 1 871, Chante le Mib3

 

  

…La Vidéo…

#Avec des conditions d’éclairage difficiles, et n’ayant pas de prise dans le clocher, ni en bas de ce dernier, la seule ampoule éclairant le clocher nous a lâchée durant la sonnerie.. Navré de ne pouvoir vous offrir un beau reportage avec de belles conditions lumineuses.

…Mes Remerciements…

Je remercie très sincèrement M.Chauvin, pour l’accueil et l’accès au niveau du clocher, je le remercie aussi pour la volé des deux cloches dans les règles!

Je remercie aussi tout particulièrement la mairie de Bonnevaux, qui sans son accord, ce reportage n’aurait vu le jour.

Soutenue par le village de Bonnevaux

Publicités