Maîche

Eglise Saint-Pierre

« L’une des plus belle sonnerie du Haut-Doubs »

Le Village

600px-Blason_ville_fr_Maîche_(Doubs).svg

La jolie petite ville de Maîche, est le chef-lieu de son nouveau canton, cette paisible bourgade est nichée à près de 770 mètres d’altitude, et est peuplé par pas moins de 4 400 âmes, les habitants sont appelés les Maîchois(se). Il y a un bâtiment remarquable, trônant en plein centre-ville, c’est l’hôtel de ville, celui-ci est particulièrement remarquable de par ses jeux de lumière, lorsque la nuit prend possession de la ville.

Maiche

Découvrir Maîche

Vous pouvez, au grès des balades, admirer d’autre patrimoine communal, l’église, dont je parlerais plus tardivement, mais aussi, et juste à coté de cette dernière, le château de Montalembert, monument particulièrement remarquable de par son style néo-classique, mais pas seulement, il abrite un superbe jardin à la française. Autre petit patrimoine que recèle la commune, caché dans le bois divisant presque la ville en deux, la chapelle des anges, elle est accessible très simplement, par un petit sentier pédestre, bref, un endroit formidable pour les amoureux de nature.

L’église

L’église Saint-Pierre fut érigée de 1 753 à 1 760, elle est donc inscrite aux monuments historiques. C’est un style remarquable encore une fois, de par ses dimensions, la nef est volumineuse, de larges piliers la compose, ainsi que de nombreux ornements, ajoutez deux autels, et un maître-autel, des peintures et une chaire à prêcher.

Le clocher

Le clocher de l’église n’est pas comtoise, un Dôme classique le compose, il n’en n’est pas moins inintéressant, la tour a des dimension larges, c’est le minimum pour abriter sa sonnerie absolument ravissante (à mon sens). Le tout culmine à 35 mètre.

Les cloches

Accédons aux cloches, Pour se faire, il nous faut emprunter une porte dissimulée derrière les bancs des fidèles, puis une porte derrière l’orgue, et nous arrivons à la tour, nous pouvons remarquer une belle horloge à mouvement mécanique encore fonctionnelle. un escalier nous ai à franchir, et nous y sommes. Pas moins de 7 cloches sont à observer. Bon mon passage dans ce clocher date, et mes articles n’était pas vraiment fournit en photo, donc je n’ai quasiment pas d’images à vous proposer.. 4 cloches de volée sont à noter, sur l’accord suivant Si2 Do#3 Ré#3 et Fa#3, un accord qui me plait fortement. trois cloches Farnier, et une Gillot.. (La 3ième).

 Présentation

Cloche 1

Nom: « Marie-Reine-Albertine », Poids 2 104 Kg, Diamètre 151,5 cm, fondue par Georges Farnier Robécourt, en 1914, Chante le Si2

 

Cloche 2

Nom: « Albine-Marie-Germaine », Poids 1 460 kg, Diamètre 134,7 cm, fondue par Georges Farnier à Robécourt, en 1914, Chante le Do#3.

 

Cloche 3

Nom: « Marie-Anne-Joseph », Poids 1045 kg, Diamètre 121,6cm, fondue par Gillot, en 1825, Chante le Ré#3

 

Cloche 4

Nom: »Jeanne-Marie-Geneviève », Poids 654 kg, Diamètre 103,0 cm, fondue par Georges Farnier à Robécourt, en 1914

 

La bande audio du Plenum en HQ:

Je remercie comme il se doit, la paroisse du secteur de Maîche, pour la monter au clocher, pour la sonnerie de la messe.

Note: L’enregistrement date de 2 015, du dimanche 15 avril 2 015 pour être exacte, donc oui, la vidéo est un peu plus sale par rapport aux dernières vidéos réalisée ses derniers temps.. (Vidéo à venir)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s